hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: Retour de la Pennsylvanie Touchepasmaroche-mere: Retour de la Pennsylvanie

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Retour de la Pennsylvanie

    Gaz de schiste : retour de la Pennsylvanie

     Publié le 11 septembre 2012 





    De retour du troisième voyage en Pennsylvanie, organisé par le Regroupement interrégional sur les gaz de schiste de la Vallée du St-Laurent, le groupe de citoyens québécois et français tire des conclusions très inquiétantes en ce qui concerne l’impact sur nos soins de santé dans le cas où le feu vert serait donné à l’exploitation du gaz de schiste tant au Québec qu’en France.


    «À la lumière des témoignages d’experts de la santé et des victimes vivant près des lieux d’exploitation gazière, il nous est de plus en plus évident que les sacrifices que devra faire la population concernant leur qualité de vie, leur santé et leur économie locale seront de beaucoup supérieurs aux promesses de retombées économiques provenant de l’industrie et du gouvernement», déclarent Serge Fortier, coordonnateur général du Regroupement ainsi qu'Élisabelle Bourgue présidente de «No Fracking France».

    Les intervenants rencontrés aux États-Unis étaient unanimes à nous conseiller de ne pas nous lancer dans le développement de l’industrie du gaz de schiste, mais de privilégier les énergies vertes avant d’hypothéquer de façon irréversible la santé de nos enfants, ont indiqué les porte-parole de la délégation.

    Étant donné l’importance des problématiques soulevées lors de ces voyages d’acquisition de connaissances, le Regroupement interrégional sur les gaz de schiste de la Vallée du Saint-Laurent est déçu que le Comité de l’étude environnementale stratégique sur le gaz de schiste (ÉES) ait refusé d’accepter l’invitation de se joindre à nous pour ce voyage en Pennsylvanie. «Le Comité a prétexté prévoir sa propre visite dans cet état américain cet automne sans nous dire toutefois les personnes qu’il rencontrera. Nous considérons que les efforts que nous mettons à documenter le dossier avec des personnes compétentes font partie d’une acquisition de connaissances aussi valable et même essentielle à une véritable évaluation environnementale stratégique.»

    Les similitudes entre les arguments véhiculés par l’industrie gazière et les préoccupations des citoyens de tous les pays inspirent les gens du monde entier à s’unir dans cette lutte. Ce voyage, ayant permis à des Québécois, des Français et des Américains de partager de l’information, est une prémisse aux différents rassemblements qui se tiendront partout dans le monde le 22 septembre prochain dans le cadre de la Journée mondiale anti-fracturation.

    Profitant de cette journée du 22 septembre le Regroupement interrégional sur les gaz de schiste de la Vallée du St-Laurent se réunira en grande assemblée générale où plusieurs centaines de personnes décideront du plan d’action à adopter afin de collaborer avec le nouveau gouvernement du Québec afin qu’il mette en place les promesses faites aux citoyens et qui répondent à leurs attentes. Les membres en profiteront pour formuler clairement leurs demandes à notre nouveau gouvernement.


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire