hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: L'EDITO Touchepasmaroche-mere: L'EDITO

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • L'EDITO

    Réflexion et Prospective

     Publié le 01 Octobre 2012 







    Ces jours derniers, les médias dans l’ensemble étaient satisfaits de la prise de position, sur l’environnement, du Président François HOLLANDE. Notre Association aussi au niveau de cette déclaration de principe ! Les 7 demandes des permis, en cours d’instruction sont gelées. Extrait de la prise de position du Président de la République concernant les Hydrocarbures de schiste :

    … Reste le sujet des hydrocarbures non conventionnels : le gaz de schiste, qui soulève bien des passions, bien des questions. J'entends les arguments économiques, ils existent et les considérations, souvent exagérées, sur l'ampleur des gisements.

    Mais soyons clairs, dans l'état actuel de nos connaissances, personne, je dis bien personne, ne peut affirmer que l'exploitation des gaz et huile de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd'hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et pour l'environnement. C'est pourquoi, j'ai demandé à Delphine BATHO, ministre de l'Ecologie, de prononcer - sans attendre davantage - le rejet des sept demandes de permis déposées auprès de l'Etat, et qui ont légitimement suscitées l'inquiétude dans plusieurs régions de France. S'agissant de l'exploration et de l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, telle sera ma position durant le quinquennat ".

    Certes le texte est très clair et prend nettement position pour supprimer les demandes en cours d'instruction mais quid des permis accordés ?
    Difficile de savoir à quel stade ils en sont et leur nombre exact ?

    Réponse des autorités :

    "ILS RESTENT SUR LA TABLE " pour l'exploration et l'exploitation si elles sont conventionnelles(C). D'après mon interprétation les risques financiers des dédits des permis accordés envers les compagnies pétrolières sont le sujet principal du non retrait ou annulation des ces permis.

    La recherche scientifique non conventionnelle (NC) ne peut se faire sans la désignation par la ministre Delphine BATHO du décret de la commission de contrôle (encours ?) pour l’exploration par fracturation des Gaz & Huiles de Roche Mère (GHRM).

    Je dois vous dire que je reste très préoccupé des difficultés que ce dossier va rencontrer pour aboutir à le solutionner dans l'intérêt général des citoyens.
    C'est pourquoi, la compréhension et la motivation de chacun d'entre nous, vont être mises sérieusement à l'épreuve pour continuer à stimuler nos divers interlocuteurs jusqu'à la suppression de tous les permis en cours.
    Vous remarquerez que plusieurs politiciens de tous bords prennent le train en marche, et utilisent immédiatement l'onde médiatique du sujet pour s'approprier la paternité de ce combat, et de leur soutien.

    Ne soyons pas innocents, les intérêts en jeux sont trop importants, pour que la partie adverse abandonne les atouts spéculatifs, avec les budgets de communication aussi indécents. Nos faibles moyens pour contester toute exploration pourront paraître dérisoire pour convaincre les indécis, ou les septiques.

    Notons qu’avant l’élection présidentielle, devant le tollé de la découverte des permis accordés en catimini par les autorités, (ce domaine étant réservé au monde politique et à la haute administration), tous les partisans des GHRM ne vantaient que la fiabilité de leur technique, et de la sécurité maitrisée de l’environnement, sans indiquer l’intérêt économique.

    Depuis l’installation du nouveau gouvernement, changement du message de la problématique du sujet par l’orientation sur le terrain économique, avec comme alibi la crise sociale, son manque d’emploi et vite oublié l'aspect scientifique, et environnemental.
    Nous remarquons tous les jours dans les médias, que ces opérateurs se font entendre, avec un impressionnant lobbying, mais sans aucune expertise scientifique objective digne de se nom.

    Pour preuve, depuis quelques jours dans la presse spécialisée apparaissent de nouvelles techniques de forage de substitution dit « Propre », qui demandera encore, encore et encore du temps pour valider le bien fondé de ces concepts seulement en cours d’expérimentation en Chine et au Mexique.

    Les chiffres annoncés comme références sur d’autres continents, ne sont ni exacts ni comme bases de données transférables. Toutes les cotes publiées sont à vocation boursière, dans les pays où les compagnies exploitent leur savoir faire, pour ces gisements spécifiques. Elles sont donc en recherche d’investisseurs pour assurer leur développement en capitaux pour financer les estimations de ces nouveaux GHRM, sur les autres continents.

    En France : N’oublions pas que les élections municipales sont dans 15 mois. C’est un paramètre décisif qui va engendrer de nombreuses manipulations, comme à chaque élection.

    Qui est concerné en premier lieu par ce sujet hyper sensible qu’imposent les infrastructures pour la recherche et l’exploitation des GHRM ? Ce sont les Maires et les habitants !

    Les responsables politiques auront beaucoup de mal à s’opposer à la pression économique, et aux influences partisanes du monde des affaires.
    Nos adversaires utilisent déjà la propagande du label socio-économique, pour convaincre ou affaiblir la conviction de certains de nos élus.

    Plus personne ne peut rester indiffèrent, ou désinformer sur ce sujet.
    Plus personne ne doit pouvoir dire « Je ne savais pas, ou je n’y croyais pas ! »

    Ne soyons pas de doux rêveurs, dans un monde où seul l'intérêt particulier domine sur l'intérêt général, tous les ‘’coups’’ seront permis.
    Notre Association Apolitique doit par son nombre croissant d’Adhérent, s’opposer fermement à ces attaques et encourager nos élus et les habitants à ce combat.
    Nous qui les représentons, devons contester et inverser l'intérêt marchand de quelques uns, pour l’intérêt du plus grand nombre, du mieux vivre tous ensemble, ni à vendre, ni à acheter !

    Bien à vous cordialement, pour partager tous ensemble cet objectif ambitieux.

    '' PRENEZ LA LIBERTE  DE VOUS INFORMER & VOUS NE POURREZ PAS DIRE QUE VOUS NE LE SAVIEZ PAS" !....

    Pays de l’Omois le 28/09/2012.

    Pour les INTOUCHABLES 1901 ®
    © Le Président Fondateur. Olivier ALERS

     

    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    1 commentaire :

    1. Le défi est de mobiliser les habitants sur la durée, mais c'est également une chance extraordinaire, car cela donne du délai pour agir, se faire entendre et bien informer la population et ses élus.
      Le défi est avant tout dans notre capacité a donner une information claire, basée sur des éléments scientifiques non contestable

      Manu

      RépondreSupprimer