hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Des milliers de personnes protestent contre les gaz de schiste en Roumanie 

    Publié le 02 Septembre 2013  




    Plus de 3.500 personnes ont manifesté dimanche à Barlad (nord-est) contre les projets d'exploitation des gaz de schiste développés par la compagnie américaine Chevron dans la région, a constaté un correspondant de l'AFP. 

    "Gaz de schiste = mort", proclamait une banderole posée sur un cercueil porté par les manifestants dans le village de Banca, en banlieue de Barlad. 

    500 personnes se sont réunis dans ce village et plus de 3.000 sur la place centrale de Barlad avec la présence remarquée de nombreux prêtres de l'église orthodoxe, religion majoritaire en Roumanie. 

    Chevron a obtenu en juillet des permis d'exploration des gaz de schiste dans trois villages de la région de Barlad (est) avec l'ambition d'y développer ensuite l'extraction par fracturation hydraulique ou "fracking". 

    Cette méthode jugée dangereuse par les défenseurs de l'environnement, consiste à injecter à très haute pression de l'eau mêlée à du sable et des produits chimiques pour libérer le gaz de la roche. 

    D'où des risques de contamination des nappes phréatiques, selon une étude de l'université américaine Duke. 

    "Nous avons hérité de nos ancêtres une terre propre et saine et nous devons la maintenir telle quelle pour nos enfants et nos petits enfants. Si nous les laissons faire avec les gaz de schiste, ils empoisonneront notre terre", a déclaré Mihai Berlea, un vétéran de guerre âgé de 86 ans. 

    "La terre et l'eau sont les seules richesses qu'ont encore les paysans roumains", a de son côté estimé Guzganeu Mavrodin, 76 ans. 

    A Barlad, les manifestants ont appelé à plusieurs reprises à la démission du Premier ministre Victor Ponta et de son rival le président de centre droit Traian Basescu. 

    M. Basescu est un fervent défenseur des gaz de schiste.

    En revanche, la coalition de centre gauche de M. Ponta critiquait vivement les gaz de schiste quand elle était dans l'opposition. 

    Mais le Premier ministre défend maintenant cette source d'énergie et s'est déclaré pour l'exploration. 

    Chevron assure de son côté suivre "les standards les plus élevés en terme de sécurité et d'environnement" et promet la création d'emplois pour une région pauvre. 

    Le groupe n'a pas répondu aux questions de l'AFP sur le nombre d'emplois déjà créés ni sur la date de début des forages d'exploration.

      © AFP / DH.BE

     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire