hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Nicolas Hulot : le gaz de schiste, "c'est rentrer dans un cycle maudit"

    Publié le 06 Février 2014  






    Nicolas Hulot, invité de RTL, mercredi 5 février 2014
    Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr


    INVITÉ RTL - Le militant écologiste considère qu'il faut privilégier le développement des énergies renouvelables.



    Nicolas Hulot reste un fervent opposant au gaz de schiste. Le militant écologiste ne croit pas en l'exploitation de cette énergie fossile, fut-elle permise par la technique non polluante du fluoropropane, annoncée par Arnaud Montebourg. "La priorité est de ne rien faire qui aggrave la condition climatique", estime-t-il, mettant en avant les catastrophes climatiques, provoquées en partie par les hommes. "Nous n'avons pas besoin, pour la transition énergétique, du gaz de schiste", ajoute-t-il.

    Je suis certain que la France ne bougera pas sur la question du gaz de schiste 

    Nicolas Hulot

    Nicolas Hulot, qui considère que l'exploitation du gaz de schiste reviendrait à "entrer dans un cycle maudit", est "certain que la France ne bougera pas" sur cette question. En cause, la grande conférence sur le climat qui doit avoir lieu à Paris en 2015 : "La France ne peut pas se mettre dans une situation d'incohérence".

    C'est autant d'argent que l'on ne mettra pas dans le développement des énergies renouvelables

    Nicolas Hulot

    Le candidat aux primaires EELV en 2011 évoque également la question économique. Selon lui, rester "dans le cercle infernal des énergies fossiles" risque de pénaliser la recherche : "C'est autant d'argent que l'on ne mettra pas dans le développement des énergies renouvelables". Et d'en évoquer les avantages : "Nous avons un potentiel sur les énergies marines". Selon lui, une France autonome avec de l'énergie renouvelable sécuriserait une partie de son économie : "L'efficacité énergétique est le premier facteur de compétitivité pour les entreprises".


    © Rédaction de RTL.fr


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire