hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Opération juillet 2012 panneaux RD1

      Publié le 14 Juillet 2012 



    Les membres de notre association ont conçu, réalisé et installé 34 panneaux sur les 20 Kms de la RD1. Après l'accord des Agriculteurs et des Maires, entre Fontenelle en Brie et Château-Thierry dans les deux sens. Ils ont pour but d'informer, de sensibiliser les Habitants contre toute fracturation de la roche mère pour s'opposer aussi bien qu'à la recherche scientifique qu'à l'exploitation des hydrocarbures de schiste.


    Dans le sens : Château-Thierry vers Fontenelle en Brie



    Dans le sens : Fontenelle en Brie vers Château-Thierry



     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    3 commentaires :

    1. Cette excellente initiative permet d'incarner votre opposition à des forages de grandes profondeurs qui mettent vos territoires en danger de pollution sanitaire et environnementale.
      En effet à de telles profondeurs,c'est la roche mère qui atteinte, puis fracturée sous haute pression avec injection de produits chimiques et une quantité indécente d'eau. Cette soupe, qu'on appelle un fluide de fracturation,va rencontrer des bactéries, existantes, et cela va engendrer un réacteur chimique et donner naissance à d'autres bactéries mutagènes, pathogènes, cancérogènes.
      Lorsqu'on sait que l'eau usée de fracturation est ressortie à hauteur de 40%, pour être stockée aux abords du puits, il apparait que d'autres risques de pollution de surface sont également liés à ces recherches d'hydrocarbures.
      La fracturation hydraulique n'est pas interdite dans notre pays pour l'exploration dîtes de"recherche scientifique" pour évaluer le potentiel en gaz ou en pétrole du sous-sol.La fracturation hydraulique est interdite, en France depuis le 13 juillet 2011 pour l'exploitation. La question est .....et si elles trouvent ? Les compagnies laisseront cette ressource dormir sous vos territoires où les enjeux de l'énergie ne prendront pas en compte les enjeux de votre santé , les enjeux de vos paysages, les enjeux de vos vies paisibles dans une région qui pourrait être dévasté comme certaines le sont au Canada ou aux Etats Unis.
      L'énergie est un enjeu, personne ne le nie, mais l'Energie à quel prix ?
      Le prix de votre santé est une valeur ajoutée, non négociable, et c'est le message de très bon sens qui est témoigné avec ces panneaux.

      Vous vous posez ainsi en habitants responsables. Soyez en remerciés.
      Ces panneaux résument tout de vos existences sur ce territoire de l'Omois.

      L'intérêt commun , sanitaire, est en jeu. Vous le défendez de la plus belle des façons, avec des dessins d'enfants , qui représentent symboliquement les générations futures , et là encore c'est un acte de responsabilité à saluer....

      Puissent , le bon sens des "Intouchables" être entendu par les décideurs et ces habitants être respectés , dans leur revendications LEGITIMES.

      Puissent nos décideurs , français , européens, internationaux, renoncer à cette technique de la fracturation hydraulique et l'interdire.
      Elisabelle Bourgue
      Présidente de l'Association nationale
      "No Fracking France"

      RépondreSupprimer
    2. Je suis consterné de ne pas voir plus de "trafic" sur ce blog. Personne ne réagis.
      J'ai été très triste de voir que les panneaux avaient été en partie détruis par de grands penseurs qui croient au dieu (€).
      J'espère qu'ils croient aussi en Dieu, car cela pourrais leur servir quand ils auront le Cancer ...
      Je suis pas très loin de vous, je passe sur cette route très souvent. Je cherche à vous aider.
      Ne lâchez pas, ne lâchez rien !
      Contactez-moi >>> http://sugarboystudio.blogspot.fr

      RépondreSupprimer
    3. Je suis déçu de ne pas avoir vu plus de monde à la réunion de ce vendredi 11 (à croire que ça n'intéresse plus personne) mais en même temps content d'avoir rencontré ce noyau de personnes engagées et avec qui j'ai envie de continuer de me battre contre cette gangrène annoncée qu'est la fracturation hydraulique de la roche mère !
      Cordialement
      Patrick

      RépondreSupprimer