hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Pétrole de schiste / Rendez-vous en sous-préfecture cet après-midi - Une réunion pour favoriser le dialogue

    Publié le 26 Juin 2013  

    En arrivant à Château-Thierry par la D1, le pétrolier Hess sera
    accueilli par les nouveaux panneaux de l'association
    "Les intouchables ® - Touche pas ma roche mère".




    En début d'après-midi, la sous-préfète Virginie Lasserre, reçoit les anti-schiste et le pétrolier Hess dans l'espoir d'apaiser les esprits.


    Ce rendez-vous en sous-préfecture est attendu depuis longtemps par le collectif Carmen et l'association des Intouchables ® - Touche pas ma roche mère. La date proposée par la sous-préfète, Virginie Lasserre, était inscrite à l'agenda des anti-schiste bien avant la publication de l'arrêté de travaux miniers accordés à la société Hess oil France au lieu-dit le Bochat près du hameau de Gillauche à Rozoy-Bellevalle (l'Union du 12 juin 2012). La sous-préfète de Château-Thierry souhaite apaiser les esprits de chacune des parties pour la première fois réunies. Autour de la table : Hess avec Guillaume Defaux directeur des relations publiques et son président Bertrand Demont ; le collectif Carmen et l'association Les Intouchables 1901® mais aussi depuis peu des élus. Françoise Sémof, maire de Rozoy-Bellevalle, sera accompagnée de Jacques Krabal, député-maire de Château-Thierry, de Michèle Fuselier, Georges Fourré et Eric Mangin, conseillers généraux. Les services instructeurs de la DDT 02 (Direction départementale des territoires de l'Aisne), de la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) et de la DRIEE Île de France (Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie) seront aussi représentés. Clarifier la situation.

    L'intention commune des anti-schiste et des élus, est de clarifier la situation autour du permis de recherches d'hydrocarbure dit de Château-Thierry, et d'obtenir des précisions sur le futur forage envisagé par le pétrolier à Rozoy-Bellevalle (avant octobre 2014, date de fin de validité du permis). Les activités pétrolifères sont soumises au code minier et dérogent ainsi aux procédures administratives habituelles. Par exemple, les projets ne sont pas soumis à enquête publique comme toute grande décision ou réalisation d'aménagement du territoire par une collectivité. Les pétroliers n'ont aucune obligation de publicité ou de communication sur leurs projets. Une situation qui tend les relations sur le terrain : les uns se protégeant derrière la réglementation, les autres les taxant de manque de transparence. La réunion doit permettre « de poser les choses le plus clairement possible », confiait la sous-préfète à la veille du rendez-vous. Et si possible rassurer les anti-schiste… Car jusqu'à preuve du contraire Hess n'utilisera pas la fracturation hydraulique à Rozoy-Bellevalle.

    © L'Union - Isabel DA SILVA


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire