hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Pétrole de schiste : le fragile répit des habitants du Sussex

    publié le 15 Septembre 2013  





    Les villageois de Balcombe ont obtenu quelques mois de répit. Cuadrilla, l’entreprise qui recherche du pétrole de schiste près de ce petit village du sud de l’Angleterre, va devoir suspendre ses opérations d’ici à la fin du mois, et ne pourra pas les reprendre avant l’année prochaine au mieux. « Cela montre à quel point leurs méthodes ne sont pas professionnelles », estime un porte-parole de Greenpeace.

    Cuadrilla, qui envisage de recourir à la fracturation hydraulique pour exploiter ce champ pétrolier – l’usage d’une telle technique nécessiterait une nouvelle autorisation –, fait l’objet d’un vaste mouvement de protestation depuis quelques mois. Les écologistes d’un côté, et les habitants conservateurs de cette campagne huppée de l’autre, se sont unis pour tenter de bloquer les opérations. D’importantes manifestations ont eu lieu tout l’été. Permis ambigu

    A l’origine du contretemps de Cuadrilla se trouve une ambiguïté de son permis d’exploration. Celui-ci, obtenu en 2010, l’autorise à creuser un puits vertical de 900 mètres de profondeur, puis un autre, horizontal, de 600 mètres. Mais ce creusement horizontal risque de dépasser les limites au sol où est autorisé le forage. Question : dans la mesure où il s’agit d’opérations à presque un kilomètre sous terre, les limites au sol sont-elles applicables ?

    Dans la mesure où la réponse n’est pas claire, Cuadrilla, craignant les recours juridiques, a préféré poser une nouvelle demande de permis, qui inclura clairement le forage horizontal. Mais la mairie du West Sussex, où se trouve Balcombe, ne l’examinera pas avant « une date en 2014 ».

    Pour les opposants au pétrole et au gaz de schiste, il ne s’agit cependant pas d’une victoire complète. L’entreprise reste déterminée à continuer ses opérations. Elle peut compter sur le soutien du gouvernement. George Osborne, le chancelier de l’Echiquier, l’a redit mardi 3 septembre. « La Grande-Bretagne a été pionnière pour trouver de nouvelles sources d’énergie : le charbon aux XVIII et XIX siècles, lepétrole au XX siècle et le renouvelable au début du XXI siècle. (…) Nous n’allons pas nous opposer aux sources d’énergie du futur. » Il a mis en place un système fiscal très avantageux pour le gaz et pétrole de schiste.

    Le gouvernement a aussi prouvé son soutien en publiant lundi un document consultatif pour simplifier l’obtention des permis de forage. Il propose que les compagnies pétrolières n’aient plus besoin d’informer préalablement les propriétaires de maisons sous lesquelles s’effectuerait un forage en grande profondeur, par exemple 1 000 mètres sous terre. « A de telles profondeurs, les puits qui sont percés sont de 15 à 30 centimètres de diamètre, et il y a des contrôles en place pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’impact à la surface », justifie le gouvernement. Pas sûr que les habitants de Balcombe seront particulièrement rassurés par ces règles en préparation…

    © Lemonde.fr


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire