hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Fracking, mode d’emploi : la vidéo pour tout comprendre de la méthode d'extraction du gaz de schiste et du pétrole qui fait si peur aux écologistes

    Publié le 23 Juillet 2014  

    Lien vers l'article original : ici


    Cette technique est utilisée dans de nombreuses villes américaines, malgré les dangers qu'elle peut représenter pour l'environnement et la santé des résidents.


    Cette méthode d'extraction est utilisée dans de nombreuses ville américaines
    Crédit Capture d'écran / Youtube.com

    Si la production de pétrole américaine n'a jamais été aussi importante depuis les années 80, c'est grâce aux développements liés à la maitrise du "fracking", une technique de fracturation hydraulique introduite en 1947. Le Canada est également friand de cette méthode depuis plus de 30 ans, car elle permet d'extraire le sable bitumineux, une importante source de pétrole brut. 

    Dans une vidéo publiée sur la chaine Youtube de MarathonOilCorp, une société américaine spécialisée dans la découverte et l'exploitation de gisements de pétrole et de gaz naturel, la fameuse méthode d'extraction controversée est décortiquée de A à Z. 

    S'adressant aux novices et aux curieux, la vidéo, animée en 3D, explique comment le travail du forage horizontal doit s'opérer et souligne le rôle de l'eau et du sable lors du processus. 

    Ces deux éléments sont effets indispensables pour libérer les gazs qui sont piégés dans des roches compactes et imperméables


    Présentée par l'entreprise comme une explication simple de "l'extraction des ressources de gaz de schiste de manière sécurisée, tout en respectant l'environnement", aucune référence aux risques potentiels d'une telle technique n'est faite.

    Etape 1 :

    La première étape de la fracturation hydraulique consiste à effectuer un forage horizontal dans des réservoirs d'hydrocarbure. Cette première opération va permettre de traverser des couches successives de porosité variable. L'utilisation d'un puits vertical ne permettrait de capter seulement une infime partie de gaz ou de pétrole, c'est pourquoi le forage doit se faire horizontalement. La nappe phréatique est rencontrée entre 100 et 300 mètres de profondeur.


    Etape 2 :

    Une fois le réservoir atteint par la perceuse, un instrument spécial est utilisé pour permettre au puits de forage de se déplacer horizontalement. Cette procédure permet d'accéder à plusieurs puits de forage en même temps. De façon générale, il faut compter entre 1500 et 3000 mètres de profondeur pour commencer la partie horizontale du forage. On peut même forer horizontalement sur 8km et dans plusieurs directions. Une astuce qui permet d'optimiser la quantité de gaz extraite et de rentabiliser l'opération très coûteuse.


    Etape 3 :

    Quand le forage est terminé, et qu'un tubage en béton a été installé, un pistolet perforateur est utilisé pour pénétrer les couches de roches et le réservoir. La sonde perce de petits trous dans la section ciblée, la prochaine étape consistant à rendre le sol perméable.


    Etape 4 :

    Des milliers de litres de liquide, mélangé à de l'eau et à des additifs, sont ensuite injectés sous pression dans le sol. Cette injection provoque des fissures dans la roche : d'où le nom de la méthode, fracturation hydraulique. Une dizaine de fracturations sont alors effectuées par séquence en partant du point le plus loin de la base du puits.


    Etape 5 :

    De l'eau, du sable et une dizaine de produits chimiques sont injectés dans le réservoir. Ces additifs sont notamment composés de substances bactéricides pour veiller à ce que le réservoir ne soit pas contaminé, mais aussi d'anti-corrosifs et acides. Ces produits permettent par ailleurs d'empêcher les petites fissures de se refermer une fois la pression redescendue.


    Etape 6 :

    Les grains de sable tamisés restent ainsi piégés dans les petites fissures créées. Une fois compressé par le poids de la roche, le sable constitue un milieu assez poreux pour permettre au pétrole et au gaz naturel de rejoindre le puits de forage plus facilement.


    Etape 7 :

    Les hydrocarbures libérés des roches poreuses remontent ensuite à la surface par le tuyau du puits. Cependant, cette zone d'extraction va rester confinée à la proximité des fissures créées, ce qui va rendre la roche à nouveau imperméable avec le temps.


    Etape 8 :

    Ce même processus est répété de façon horizontale, tout le long du puits.

    La méthode de la fracturation hydraulique permet de créer un réseau de fractures, dans lequel un nouveau procédé géologique va pouvoir s'amorcer.


    Etape 9 :

    Réalisée jusqu'au bout, cette méthode peut prendre jusqu'à 3 mois, mais le plus souvent, elle s'étend sur quelques jours. Cependant, un puits de forage de qualité peut fonctionner entre 20 et 40 ans. En france, la technique du "fracking" a été interdite en 2011, en raison des conséquences nocives qu'elle pourrait avoir sur l'environnement. L'injection des produits chimiques, pouvant polluer considérablement les nappes phréatiques, a notamment été pointée du doigt.



    Animation de la fracturation hydraulique (fracking) :



    © Atlantico


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire