hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Le buzz des Etats-Unis : une légende du gaz de schiste américain retrouvé mort

    Publié le 04 Mars 2016  


    Lien vers l'article original: ici


    Une unité d’extraction de gaz de schiste aux Etats-Unis - Shutterstock


    L’ancien patron du géant Chesapeake, qui venait d’être inculpé pour ententes illégales, a été retrouvé mort mercredi. Ce fut l’un des pionniers de cette révolution énergétique au Etats-Unis.

    Tout un symbole. Le pionnier du gaz de schiste américain Aubrey McClendon, ex-patron du géant Chesapeake, considéré comme une légende dans l’industrie, s’est tué mercredi après midi dans un accident de voiture à Oklahoma City. Hasard du calendrier ? Il venait d’être inculpé, la veille, par un grand jury mardi pour ententes illégales lors d’appels d’offres concernant des concessions de pétrole et de gaz. Agé de 56 ans, il a percuté un mur au volant de sa Chevrolet Tahoe, qui roulait à grande vitesse, selon la police américaine. Celle-ci ne savait pas, mercredi, si l’accident avait provoqué sa mort ou en avait résulté. « On dirait qu’il s’est jeté directement contre le mur », a déclaré le capitaine de la Police de l’Etat de l’Oklahoma.

    Premier à avoir cru aux technologies qui ont permis l’essor du gaz de schiste aux Etats-Unis, Aubrey McClendon était considéré comme un visionnaire dans l’industrie. C’est lui qui transforma Chesapeake, une start-up valant 50.000 dollars à la fin des années 1980, en l’un des plus grands groupes d’énergie du pays. Un temps milliardaire, il a aussi symbolisé les excès de la révolution du gaz de schiste, engageant Chesapeake dans une frénésie d’acquisitions à travers le pays, au plus haut du cycle. Ecarté de l'état major en 2013 après l’intrusion de l’activiste américain Carl Icahn, il quitta un groupe propriétaire de plus de 6,5 millions d’hectares de terres du Texas à la Pennsylvanie, mais aussi à court de cash, très endetté, et particulièrement vulnérable aux variations du prix du gaz. Frappé par l’effondrement des prix, Chesapeake est aujourd’hui au bord de la faillite.

    Aubrey McClendon était par ailleurs poursuivi pour avoir « orchestré » entre 2007 et 2012 une entente entre deux grands groupes (non identifiés) visant à éviter de briguer les mêmes concessions pétrolières dans l’Oklahoma. Ces deux entreprises décidaient à l’avance laquelle répondrait aux appels d’offres afin d’éviter de faire monter les enchères, selon le ministère de la justice. Le groupe qui décrochait la concession d’exploitation payait ensuite des intérêts à l’autre entreprise en compensation. Aubrey McClendon avait jusqu’ici clamé son innocence. « Les accusations contre moi sont fausses et sans précédant, écrivait-il dans un communiqué mardi soir. Toute ma vie, j’ai travaillé pour créer des emplois dans l’Oklahoma, pour faire croître l’économie et fournier aux Américains de l’énergie abondante et bon marché. Je suis fier de mon track record dans cette industrie et je me battrai pour prouver mon innocence ».

    © Elsa Conesa  LesEchos.fr

     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire