hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: L'EDITO Touchepasmaroche-mere: L'EDITO

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • L'EDITO

    LE DENI DE PETER !

     Publié le 19 Juin 2016 







    C’est le phénomène d’incompétence contre lequel notre Association "LES INTOUCHABLES1901 ®", lutte et combat depuis sa création avec l’aide d’experts scientifiques universitaires sur le sujet exclusivement des Huiles et Gaz de Roche Mère. Notre but est d’avoir une bonne connaissance de l’ensemble de la problématique et de sa complexité objective pour préserver l’intérêt général.
    En effet, beaucoup de paramètres se télescopent, scientifiques, technologiques, industriels, sociaux, politiques, environnementaux et éthiques. C’est pourquoi notre démarche est Apolitique, a pour objectif de préserver une analyse crédible non partisane pour surtout éviter l’intox de la propagande politique et industrielle qui circule à longueur de journée dans les médias.
    Notre rôle d’Association d’élus et d’habitants LES INTOUCHABLES1901 ® est là comme des vigiles lanceurs d’alertes contre les risques des H. G. R. M. sur la Région Les Hauts de France et ici l’Omois.

    L’actualité malgré l’état d’urgence, de ces 8 dernières semaines sur notre vie au quotidien est là pour démontrer la différence entre des explications publiées par tous les idéologues patentés et la réalité. Nous mesurons non seulement le déni de la réalité que vivent les citoyens mais aussi ce qui est devenu très anxiogène : C’est la montée de l’incompétence et la suffisance des divers services de l’état, qui trop souvent utilisent la confidentialité ou le silence pour ne pas informer le public. (Hors Attentats Evidemment)

    Notre société fonctionne sous tutelle d’une économie administrée et centralisée d’une autre époque. Ce système technocratique hyper concentré ne sait ni faire face aux mutations sociales qu’elles engendrent, ni sait s’adapter qu’avec trop de retard aux transformations technologiques mondiales.
    Cette méthode systématique de gouvernance reste conservatrice employée depuis 20 ans dans notre république est devenue stérile et finit par le phénomène de Peter de l’exécutif.
    Devant cette impuissance à réagir et faire face à la réalité, une crise de confiance envers nos institutions et des politiques s’aggrave dans notre société par la pagaille de la rue.

    L’exemple vient d’en haut, qui a longueur de journée nous assigne « ça va mieux ! »
    Il y a des limites que les citoyens ne sont plus prêts à accepter dans cette période troublée, extrêmement préoccupante. Entre les manifestations de mai et les grèves de juin des personnels du public et consœurs ont fini par désorganiser sous une forme subversive le fonctionnement sociétale de notre pays.
    C’est vrai qu’une fois le déblocage assuré du pays d’en bas « Ca ira mieux ».
    Le bilan financier provoqué par des employés du secteur public est fatal pour tous ceux du privé qui en sont déjà les victimes et auront en plus « le plaisir de régler l’addition ».
    C’est la double peine, du temps perdu et de l’argent.
    Soyons très attentifs aux besoins urgents de recette que l’état et l’exécutif vont devoir constituer pour rééquilibrer nos finances. L’une des ressources, risque de servir de prétexte pour remettre en selle dès que possible l’exploration et l’exploitation des Huiles et Gaz de Roche Mère.
    C’est toujours sous l’angle économique que les autorités utilisent ce sujet, pour justifier leurs besoins, en occultant soigneusement les conséquences environnementales largement connues.
    Nous sommes là encore dans la double attitude du Déni et du Principe de Peter.

    A vouloir faire croire aux citoyens que le schiste c’est fini ! Alors pourquoi tous les permis en cours ne sont ils pas effectivement supprimés ? Devant tant de cynisme ou de désinvolture restons sur nos gardes.

    SCHISTE PAS FINI !


    Pays de l’OMOIS Sud de la PICARDIE
    L'Edito : Le 19 Mai 2016
    © Olivier ALERS
    lesintouchables1901@gmail.com
    www.Touchepasmaroche-mere.blogspot.fr


     

    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire