hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere Touchepasmaroche-mere

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • Le gaz de schiste pourrait s'inviter aux Présidentielles de 2017

    Publié le 24 Décembre 2016  


    Lien vers l'article original: ici




    François Fillon pourrait remettre la question du gaz de schiste français au centre des débats lors de la campagne pour les Présidentielles de 2017. En prenant toutefois l'angle de la recherche de techniques alternatives à la fracturation hydraulique.

    Alors premier ministre en 2012, François Fillon avait paraphé un décret autorisant la création d'une commission nationale d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation du pétrole et du gaz de schiste en France. Aujourd'hui candidat à la Présidence de la République, l'homme politique pourrait selon certaines sources relancer le débat sur la recherche autour du gaz de schiste, d'autant que la France compte parmi les pays les plus prometteurs d'Europe quant à ses réserves potentielles.

    En 2012, François Fillon avait en effet signé le décret de la création de la «Commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux». Mais un décret qui n'a pourtant jamais été mis en œuvre, pour des raisons d'opinion publique particulièrement contre l'idée d'un démarrage même hypothétique des activités de forage. Un décret enterré également en raison de la côte de popularité particulièrement médiocre du Président de l'époque, Nicolas Sarkozy.

    La France toujours en retard sur la question

    Pour autant, cette commission était sur le papier prometteuse. Elle aurait été constituée d'un panel des plus représentatifs des parties prenantes autour de la question : scientifiques, élus, représentants d'associations de protection de l'environnement, représentants de l'Etat et autres représentants de groupes industriels.

    Une commission dont les travaux se seraient penchés sur l'évaluation des risques environnementaux de la fracturation hydraulique d'une part et sur la possibilité de mettre au point des techniques alternatives, bien moins risquées pour l'environnement et les populations vivant à proximité des puits de forage, d'autre part. D'autant que le champ de l'action de la commission aurait également été d'émettre un avis public sur les conditions de mise en œuvre des expérimentations réalisées aux seuls fins de recherche scientifique et sous contrôle public. Des avis pour faire avancer le débat donc, des recherches pour bannir le fracking et le remplacer par des techniques moins risquées. Mais un projet tué dans l'œuf pour des raisons de communication car les griefs reprochés au chef de l'Etat étaient bien assez nombreux pour en rajouter.

    La France fait encore une fois figure de mauvais élève sur la question. Non pas tant sur la question de l'exploitation du gaz de schiste à proprement parler mais sur la question de la recherche, de la réflexion, de la capacité à faire s'assoir autour d'une même table les "pro" et "anti" gaz de schiste.

    Car partout ailleurs en Europe et dans le monde, le débat est lancé depuis longtemps. La France, pays des Lumières et pays de l'adage de la discussion jaillit la lumière a semble-t-elle oublié sur ce point ce qui fait sa force. Aussi, François Fillon, libéré du poids de Sarkozy pourrait bien remettre le débat sur la table. D'autant que pour le président du Centre d'hydrocarbures non conventionnels (CHNC) Jean-Louis Schilansky «les hydrocarbures non conventionnels ont bouleversé le panorama énergétique mondial au cours des dernières années». Rajoutant même que «les États-Unis ont vu leurs importations de pétrole chuter d'environ 5 millions de barils par jour et sont devenus en quelques années exportateurs de gaz naturel. Un bouleversement qui permet aujourd'hui aux pays consommateurs de bénéficier d'un prix bas du pétrole et aux industriels, aux ménages et aux automobilistes de profiter d'une énergie moins coûteuse, facteur de compétitivité ou de pouvoir d'achat».


    © Romain pour legazdeschiste.fr


     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire