hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: L'EDITO Touchepasmaroche-mere: L'EDITO

  •     ACCUEIL    
  •     L' EDITO    
  • L'EDITO

    COP 23 ORGANISATION & GESTION


    © Par Olivier ALERS




     Publié le 04 Juillet 2018 

    Pour notre groupe de citoyens, très sensible à l’intérêt général de notre planète et de l’ensemble du vivant, notre seule démarche reste toujours d’aborder les problèmes d’environnement.
    Non pas comme des militants idéologues, mais comme des analystes non conformistes pour comprendre les mécanismes des quatre éléments : Terre, Air, Eau et le Feu qui composent notre environnement.

    Cette mise à jour doit nous permettre de mesurer comment notre pays s’organise et aborde les solutions, pour gérer ce dossier critique face aux enjeux économiques, mais surtout aux réactions des citoyens. Le plus incroyable pour la majorité des gens c’est de croire que le problème de la transition énergétique suite à la COP 21 c’est en cours de règlement par les décideurs du monde !
    C’est méconnaître les décisions des très grands dirigeants de notre planète qui ont fait volte face à leurs engagements ou ceux de leurs prédécesseurs.
    Comme ceux qui doivent faire face à leur opinion trop insouciante ou trop exaltée.

    Ces derniers mois, et particulièrement ces derniers jours ont mis en évidence que les autorités sont plus dans la stratégie de la communication offensive, que de la réalisation pratique de la gestion de la cité. Chacun peut constater que nous sommes toujours dans la phase du Discours de la Théorie, et non pas dans la Pratique de l’Action. Comment traiter la réalisation de la COP23 sans trop de réaction de la population. Comment le faire sans trop d’opposition ?
    Il faut donc trouver des compromis par des solutions innovantes, en urgence !

    Souvenons-nous qu’au cours du dernier quinquennat, les 4 ministres qui se sont succédés au ministère de l’écologie et de l’énergie étaient tous opposés aux GHRM, comme la majorité d’élus ruraux.
    Mais pas le monde des affaires, de la finances, et le ministre de l’économie de l’époque Mr Arnaud MONTEBOURG étaient tous très favorables à son exploitation qui est très toxique pour la nature.

    C’est le rôle très contrasté et hautement compliqué du nouveau Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, monsieur Nicolas HULOT pour apporter des réponses satisfaisantes aux habitants de notre planète. La gestion de ce problème mondial ne peut pas être résolu ni par un seul homme ni par un seul pays. C’est la complexité des choix fondamentaux quelques qu’ils soient. Ils seront forcements contraignants pour l’humanité.
    La mise en application provoquera sans aucun doute de grands bouleversements pour toutes les populations particulièrement pour les plus faibles et les moins préparés.

    La gestion de ce problème sera déterminant par les signataire de cet accord, pour convaincre les plus récalcitrants au plus vite, pour appréhender ce sujet brulant pour tous : LA TERRE BRULE




    NOUS DEVONS CHANGER NOTRE FAÇON DE PENSER POUR CHANGER NOTRE FAÇON D'AGIR POUR CHANGER NOTRE AVENIR.
    C'EST NOTRE SEUL SOLUTION


    lesintouchables1901@gmail.com
    www.touchepasmaroche-mere.blogspot.fr



     



    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire