hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: LA ROUMANIE REANALYSERA SA POSITION SUR LE GAZ DE SCHISTE Touchepasmaroche-mere: LA ROUMANIE REANALYSERA SA POSITION SUR LE GAZ DE SCHISTE

  • ACCUEIL
  • L'EDITO
  • LA ROUMANIE REANALYSERA SA POSITION SUR LE GAZ DE SCHISTE


    La Roumanie réanalysera sa position sur le gaz de schiste en décembre


    BUCAREST - La Roumanie va réanalyser en décembre sa position sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste, pour l'instant bloquées par un moratoire, et s'alignera sur une éventuelle position commune de l'Union européenne, a déclaré vendredi le Premier ministre Victor Ponta. 

    Il y a un moratoire (sur les gaz de schiste, ndlr) jusqu'en décembre, a déclaré M. Ponta lors d'une rencontre avec la presse étrangère. 

    Après, nous comptons adopter une décision qui, d'une part, rassure sur les inquiétudes liées à la protection de l'environnement et, de l'autre, tienne compte du fait que pour la Roumanie, toute source d'énergie alternative est extrêmement bienvenue, a-t-il souligné.

    M. Ponta dont le Parti social-démocrate (PSD) a fait campagne pour interdire l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste, a souligné que les opérations d'exploration lancées l'année dernière en Roumanie ne seront pas finalisées avant 2018.

    En six ans, la technologie va beaucoup évoluer et au niveau européen une décision sera prise pour savoir si cette technologie est dangereuse pour l'environnement et comment on peut éliminer ces effets, a-t-il expliqué.

    Nous ne voulons être ni les seuls qui acceptent ni les seuls qui s'opposent à l'utilisation du gaz de schiste, a souligné le Premier ministre. 

    Son gouvernement de centre-gauche, arrivé au pouvoir début mai, avait aussitôt instauré un moratoire sur l'exploitation du gaz de schiste en raison des risques pour l'environnement. 

    La méthode d'extraction, la fracturation hydraulique, consiste à injecter à haute pression dans la roche d'énormes quantités d'eau additionnées de sable et d'additifs chimiques, ce qui risque de polluer les nappes phréatiques, de fragiliser les sols voire de favoriser les tremblements de terre. 

    Ce moratoire a notamment affecté les opérations en Roumanie du groupe américain Chevron qui dispose de quatre périmètres d'exploitation dans l'est et le sud-est du pays et qui prévoyait le début des forages d'exploration sur l'un d'entre eux au second semestre 2012. 

    Plusieurs autres compagnies ayant obtenu des périmètres d'exploitation en Roumanie envisagent de lancer de telles opérations. 

    Un rapport de l'Agence américaine d'Information sur l'énergie estime que les ressources de la Roumanie, Bulgarie et Hongrie totaliseraient 538 milliards de mètres cubes de gaz de schiste. CHEVRON

    © AFP du 22 Juin 2012


    *
     
    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire